Les Amis du Bus des Femmes

Accueil Prostitution Hommage à Grisélidis

Hommage à Grisélidis


L’association rend un hommage particulier à Grisélidis Real :

Hommage à Grisélidis Réal (1929-2005)

Sur sa porte d’entrée étaient inscrits ces mots :«Madame Grisélidis Réal, écrivain, peintre, prostituée».
 
Diplômée des Arts Décoratifs à Zurich. Mariée puis divorcée, elle se retrouve sans argent, sans papiers et sans le droit de travailler, si bien elle décide de se prostituer pour nourrir ses trois enfants. Au cours des années 1970, Grisélidis Réal devient une activiste, une des meneuses de la «Révolution des prostituées» à Paris. Elle rejette l'argument selon lequel une femme ne se prostitue que si elle y est obligée par le souteneur, elle déclare que la prostitution peut aussi être un choix, une décision.  

 LA PROSTITUTION AUJOURD’HUI

" Il est insupportable et inhumain que des personnes (pour la plupart, très jeunes) soient obligées, et soient réduites à se prostituer uniquement pour se payer des drogues dures.

Il est inhumain et criminel de prostituer des enfants, et (ou) de les abuser sexuellement.

Il est inadmissible qu’on soit obligé de se prostituer (par la contrainte, le chantage, la violence). La Prostitution professionnelle doit être respectée et pratiquée volontairement, et relever d’un libre choix, […] dans les meilleures conditions possibles d’hygiène, de sécurité, de confort, […] librement choisi et consenti, sans rapport de force d’aucune sorte, […].

La vraie Prostitution doit être pratiquée comme un art, un humanisme, une science. Elle doit impérativement dépendre d’un libre choix et non d’une fatalité auto-destructrice.

Un ancien, ou une ancienne Prostituée désirant se recycler dans un autre emploi ou une autre profession doit être accepté(e) sans discrimination aucune ni préjugé d’aucune sorte[…]

Aucune discrimination ou sanction ne doit être exercée contre l’entourage d’un ou d’une Prostitué(e), c’est à dire sa famille, ses enfants, ses parents, son compagnon, mari, concubin(e), ses amis, voisins, etc.

Il faut que cesse absolument la double morale hypocrite qui stigmatise la prostituée et le client. Dans un cas comme dans l’autre, on attente à leur liberté et au libre exercice de leur choix sexuel et professionnel, […] en interdisant et condamnant les clients, […] on prive les prostitué(e)s de leur gagne-pain […] en interdisant purement et simplement la prostitution, on la rend clandestine, aléatoire, dangereuse et privée de tout soutien légal et médical.

Il faut le savoir, et ceci une fois pour toutes : les prostitué(e)s des deux sexes rendent des services éminents à l’humanité en soulageant sexuellement et psychiquement les timides, inhibés, frustrés, déçus, handicapés, veufs, âgés, etc.…
 
[…] Avis aux moralistes, donneurs et donneuses de leçons de toute sorte !"


Bibliographie :

Le Noir est une couleur, Paris, Balland, 1974 ; Lausanne, Éditions d'en bas, 1989; Paris, Verticales, 2005.

La Passe imaginaire, Vevey, L'Aire/Manya, 1992; Paris, Verticales, 2006.

À feu et à sang, recueil de poèmes écrits entre mai 2002 et août 2003, Genève, Éditions Le Chariot 2003

Carnet de bal d'une courtisane, in "Le Fou parle" 11 (décembre1979); Paris, Verticales, 2005.

Les Sphinx, Paris, Verticales, 2006.

Téléchargez " Hommage "

 


Les amis du Bus des Femmes

58 rue des Amandiers
PARIS 75020

busdesfemmes.abdf@gmail.com
Téléphone : 01 43 14 98 98
Fax : 01 43 14 91 73

Accès:
Père Lachaise (lignes 2 et 3)

HORAIRES D'OUVERTURE DU LOCAL:
Du lundi au vendredi de 9h30 à 18h
Fermé le mardi après-midi à partir de 13h30
Fermeture le vendredi à 17h